+ Afficher le menu

Permis A2 enjeux et déroulement de la formation

Votre moto-école vous informe sur les nouveaux permis


Quels permis ? A quel âge ? Quelles motos ? Quelles formations et pour quels coûts ?

Cette notice vous apporte l’essentiel des réponses à ces questions.


Catégorie A1 et A2 du permis de conduire

LES CATEGORIES DE PERMIS


La catégorie A1, accessible à partir de 16 ans, permet de conduire des motocyclettes avec ou sans side-car de cylindrée maximum de 125 cm3, avec une puissance maximum de 11 kW et un rapport Puissance / Poids inférieur ou égal à 0,1 kW/kg. Le permis A1 permet également de conduire des tricycles à moteur ayant une puissance inférieure ou égale à 15 kW.

La catégorie A2, accessible à partir de 18 ans, permet de conduire des motocyclettes avec ou sans side-car avec une puissance inférieure ou égale à 35 kW et un rapport Puissance / Poids inférieur ou égal à 0,2 kW/kg. La puissance ne peut résulter du bridage d'un véhicule développant plus de 70 kW.


Pour obtenir la catégorie A du permis de conduire, le conducteur a l'obligation d'être titulaire de la catégorie A2 depuis au moins 2 ans et d'avoir suivi une formation de 7 heures. La catégorie A est accessible à partir de 20 ans pour la conduite de moto avec ou sans side-car. Elle est accessible à partir de 21 ans pour la conduite de tricycles à moteur d'une puissance supérieure à 15 kW.

LA FORMATION THEORIQUE


La formation théorique porte sur la connaissance des règlements concernant la circulation et la conduite d'un véhicule ainsi que sur le comportement du conducteur.

Les cours sont dispensés, dans les locaux de l'auto-école de conduite, par un enseignant de la conduite et de la sécurité routière titulaire d'une autorisation d'enseigner en cours de validité.

L'entrainement au code peut être suivi dans les locaux de l'école de conduite avec un support média ou avec un enseignant ou via Internet.

La formation théorique porte sur les thématiques suivantes :

  • Dispositions légales en matière de circulation routière
  • Le conducteur
  • La route
  • Les autres usagers de la route
  • Réglementation générale et divers
  • Eléments mécaniques liés à la sécurité
  • Equipements de protection et autres éléments de sécurité
  • Règles d'utilisation du véhicule en relation avec le respect de l'environnement

LA FORMATION PRATIQUE


La formation pratique porte sur la conduite d'un véhicule et sur la sensibilisation aux différents risques de la route.

Les 4 compétences suivantes sont enseignées et doivent être acquises en fin de formation :

  • maîtriser le maniement du deux-roues motorisé,
  • appréhender la route et circuler dans des conditions normales,
  • circuler dans des conditions difficiles et partager la route avec les autres usagers,
  • pratiquer une conduite autonome, sûre et économique.

Ces compétences sont traitées en abordant les points suivants : le pourquoi, le comment, les risques, les influences de l'entourage et du mode de vie de l'élève, les pressions exercées par la société telles que la publicité, le travail..., l'auto-évaluation.

LES EPREUVES DES PERMIS A1 et A2


Trois types d'épreuves sont prévues pour l'obtention du permis A1 ou du permis A2 : une épreuve théorique, des épreuves hors circulation et une épreuve en circulation.

L'épreuve théorique : ETM comporte 40 questions dont 10 en vidéo. 35 bonnes réponses sont nécessaires pour obtenir le code. Le bénéfice de l'épreuve est valable 5 ans ou 5 épreuves.

Les épreuves hors circulation consistent en seul parcours enchainant différents exercices de maniabilité.

Exercices à allure réduite :

  • Un exercice sans l'aide du moteur, dit "poussette" qui consiste à déplacer la moto en marche avant et en marche arrière, entre 2 portes.
  • Un exercice de slalom à faible vitesse entre des portes et des piquets. Une partie de l'exercice est chronométrée.
  • Un exercice à faible vitesse avec la prise en charge d'un passager.


Exercices à allure plus élevée :

  • Un exercice de freinage qui consiste en un aller-retour à une vitesse déterminée (radar) et se termine par un freinage, dont l'arrêt peut varier si la piste est sèche ou humide.
  • Un exercice de slalom et évitement qui consiste en un slalom entre les portes, à une vitesse déterminée (radar) et se termine par un évitement puis un freinage.


L'épreuve en circulation comporte :

  • Des parcours les plus variés possibles.
  • Conduite autonome durant 5 minutes.
  • Arrêt et redémarrage hors circulation.
  • Evaluation de la trajectoire de sécurité.



Paiement sécurisé
Commandez en toute sécurité
Service client
À vos côtés 6j / 7 !
Satisfait ou remboursé
14 jours pour changer d'avis

Boutique propulsée par Wizishop

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,